Rechercher

Le décalogue des Chefs de Projet

Dernière mise à jour : 2 janv. 2021


Il est clair que le management de projet est une discipline en plein essor. De nos jours toutes les organisations qu'elles soient grandes, petites, importantes, à portée locale ou œuvrant au niveau du globe, travaillent ou, du moins, essaient de travailler en mode projet. C'est vrai que certaines se trompent et confondent des concepts comme Projet et Marché. Une aberration à cet art millénaire de gestion mais l'important ici n'est pas l'exactitude des concepts mais leur omniprésence dans toutes les sphères de prise de décision.


Pour une raison ou une autre, de plus en plus, d'illustres instituts et d'importantes organisations internationales se targuent d'être le gradient du temple de telle ou telle approche. Se livrant ainsi à une compétition acharnée les uns contre les autres et tous contre le temps. Un exemple qui saute aux yeux ; le fameux PMI, après tant d'années de féroce résistance contre l'approche Agile, prévoit de publier une 7ème édition de son référentiel phare, le PMBOK, avec une partie encore plus conséquente portant sur l'Agile.


Les projets sont variés et ainsi sont les approches qui les traitent. Mais au centre de tout ce tumulte, il ne faut pas nier que ni les standards, ni les méthodologies, ni les référentiels ne résolvent les problèmes ni ne gèrent les projets d'eux même. Pour cela, il faut une équipe de gestion de projet et surtout un chef de projet. Reste à savoir quelles sont les qualités nécessaires à ce dernier, pour qu'il puisse mener le projet à son aboutissement.


Le PMI dresse trois qualités principales nécessaires pour chaque chef de projet pour qu'il soit efficace sur tous les niveaux. Primo, il doit alors maîtriser les techniques de gestion de projet et c'est tout à fait normal. Deuxio, il doit maîtriser tout ce qui se rapporte au management stratégique et organisationnel pour rester aligné avec l'organisation qui l'emploie. Tertio, il doit disposer de compétences en leadership pour mener son équipe. Cela paraît logique, suffisant et même complet. Mais pour arriver à cette complétude c'est surtout sur soi qu'il faut travailler. Un chef de projet compétent l'est parce qu'il œuvre sans cesse pour cet objectif, conscient qu'autrement il s'enfoncerait dans une incompétence fatale.


Le décalogue


Pour tout chef de projet, qu'il soit expérimenté ou novice, le chemin vers la réussite reposerait sur ce que j'appellerais le décalogue des PMs. Dix commandements tous orientés vers le chef de projet. Dix commandements ainsi formulés :

  • Améliorez et osez le changement : Un chef de projet doit non seulement essayer d'améliorer en continu tous les aspects de la gestion de son projet, mais être le garant que l'amélioration continue est la seule constance de son projet. Laisser les choses telles qu'elles sont rigidifierait les systèmes et entrainerait les projets vers leurs échecs.


  • Méditez les analogies : Souvent les gens se cantonnent dans leur spécialité sans oser approcher ou apprendre plus sur les autres disciplines. Apprendre des autres domaines est devenu un nécessité pour survivre. Un manager des Risques a tout à apprendre d'un médecin urgentiste. Les deux se trouvent devant des situations dangereuses nécessitant maîtrise, rapidité, précision et surtout de la préparation au pire.

  • Ne soyez pas victimes du système, mais plutôt ses concepteurs : Se dire que les choses vont ainsi, le système est ainsi fait, c'est difficile de forcer tout seul tout une machinerie existant bien avant son arrivée est vrai et même légitime dans la plupart des cas. Mais se résoudre à ces affirmations serait choisir le chemin de la facilité. Un système peut et doit changer pour s'adapter au besoin des Hommes qui l'ont créé. Ce n'est pas un luxe mais une question de survie.


  • Apprenez en continu & Formez-vous : Nombreux si ce n'est la majorité des diplômés, arrêtent de se former le jour même de l'obtention de leur diplôme. En lançant son chapeau de diplômé en l'air, on laisse derrière soi sa condition d'étudiant pour embrasser celle d'auto-apprenant. Arrêter d'exercer son cerveau est synonyme de transformer cette merveille de la nature en un tas de gras inutilement énergivore.


  • Multipliez les erreurs mais fêtez vos réussites : Notre système éducatif est fait de telle sorte qu'il glorifie ceux qui réussissent et bannisse les autres. Peu importe le critère de réussite. De ce fait, faire des erreurs devient la plus grosse horreur de tous ceux qui réussissent. Malgré le fait que faire des erreurs s'avère souvent plus instructif et plus impactant que ne pas en faire. Alors faites-en tant que vous pouvez et pavez-en votre chemin vers la réussite. Une fois arrivés, célébrez avec ferveur votre succès et préparez-vous pour le prochain.


  • Remettez-vous en question en continu : L'Homme depuis sa création préfère la certitude au doute. C'est la raison même de sa sédentarisation. Mais il faut reconnaitre qu'il a progressé depuis lors en s'adaptant et en remettant son mode de vie en question. De même pour un chef de projet, les causes de sa réussite sur un projet pourraient être celles de son échec sur un autre.


  • Favorisez le partage : Dans notre société posséder des choses devient une obsession. Ce n'est pas immoral. Cela est vrai pour les biens physiques propres au gens. Le cas diffère pour le savoir et les connaissances. Surtout pour un chef de projet. Ce dernier doit rester dans une logique de "Donnant-Redonnant" pour améliorer les aptitudes de son équipe et favoriser son développement qui est bien son devoir moral. Sans oublier que souvent en aidant les autres, on apprend énormément et cela démontre notre empathie envers les autres. Une qualité très recherchée chez un chef de projet.


  • Prônez la communication transparente : Selon des études menées par le PMI, un chef de projet devrait passer quatre-vingt-dix pourcent de son temps à communiquer avec les différentes parties prenantes de son projet. Certes, sa communication devrait être correcte, concise, claire, cohérente et contrôlée. Mais surtout elle doit être transparente. La confiance est le ciment des toutes les équipes. Elle prend énormément de temps pour être bâtie mais il lui suffit d'un souffle pour s'effriter.


  • Vivez en mode projet : Avant de travailler en mode projet, vivez en mode projet. Définissez les objectifs de votre journée, estimez le temps nécessaire pour chaque activité, jalonnez votre journée avec des points d'évaluation, ayez conscience des ressources nécessaires, traitez les risques qui vous feront échouer et surtout évaluez votre réussite le soir pour optimiser vos chances de réussite le lendemain.


  • Rêvez grand : Si les autres ont pu le faire, alors vous pouvez les dépasser. Chaque projet doit être l'opportunité d'apprendre pour pouvoir affronter les projets qui viennent. Des projets plus grands, plus complexes et plus passionnants. Rêvez vos projets avant de les réaliser, imprégnez-vous-en et réalisez-les avec toute la passion qu'elle se doit.

Suivre les dix commandements nécessite un effort et surtout un questionnement de soi. Il ne faut surtout pas oublier que pour y arriver, il faut toujours mener une critique introvertie de soi-même. Supposer en continu que pour améliorer les choses, il faut commencer par sa propre personne et résoudre sa part du problème avant de s'attaquer aux autres parts. Alors, à vos projets !


A la prochaine !

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout